infectieuses infantiles

infectieuses infantiles

. GENERALITES

 

Les maladies contagieuses de l'enfant sont des maladies infectieuses le plus souvent dues à des virus et plus rarement à des bactéries.
Ces maladies peuvent être éruptives ou non éruptives. on classera donc les maladies infantiles en deux catégories:

1. les éruptives:

Roséole
Rubéole
Rougeole
Scarlatine
Varicelle

 

2. les non éruptives :

Coqueluche
Oreillons
Primo-infection tuberculeuse

 

Quelques définitions sont importantes à retenir :

 

MACULES : taches rosées avec intervalle de peau saine

PAPULES : petits boutons rouges s'effaçant à la pression

VESICULES : petits sacs remplis d' un liquide clair

PUSTULES : vésicules remplies de liquide purulent

CROUTES : cicatrisation d'une vésicule ou d'une pustule

INCUBATION : période pendant laquelle les symptômes ne sont pas encore apparents, mais ou la maladie est en latence

INVASION : période correspondant à l'apparition des premiers symptômes de la maladie

PERIODE D'ETAT : c'est la période d'apparition des symptômes caractéristiques de la maladie, en particulier c'est la période où se produit l'éruption ( pour les maladies éruptives)

 


Dans la majorité des cas, l'isolement de l'enfant et le repos suffisent pour un guérison rapide. L'éviction scolaire est le plus souvent recommandée.

Les maladies infectieuses sont observées dans la prime enfance c'est à dire entre 3 ans et 12 ans, mais elles peuvent apparaître plus tôt si l'enfant va en crêche ou chez une assistante maternelle, elles peuvent également apparaître plus tard avec les petits frères ou petites soeurs qui contaminent les aînés voire les parents, ceci pose un problème avec la rubéole pour les femmes et les oreillons pour les hommes ( surtout après la puberté, car risque de stérilité avec les oreillons et de malformations fœtales chez la femme enceinte.)

 

 

II LES MALADIES ERUPTIVES

A ] LA ROSEOLE OU EXANTHEME SUBIT

 

 

DEFINITION

 

Maladie infantile bénigne d'origine virale.

 

MODE DE TRANSMISSION

 

La transmission se fait par contact direct

 

PERIODE D'INCUBATION.

 

Environ 10 jours

 

SIGNES CLINIQUES

 

1) PHASE INVASIVE : hyperthermie à 39, 40° pendant 3 à 4 jours puis chute brutale de la température.
2) PHASE D'ETAT : éruption cutanée, sous forme de macules rosées sur tout le corps, cette éruption est plus marquée au niveau du visage
3) EVOLUTION : Favorable en 2 à 3 jours avec disparition complète des macules .

 

TRAITEMENT

 

Le traitement reste essentiellement celui de l'hyperthermie.
Antipyrétiques : paracétamol ( DolipraneÒ avec une dose adaptée au poids de l'enfant)
Hydratation +++
Faire prendre des bain de 2° inférieur à la température de l'enfant
Découvrir l'enfant et éventuellement le recouvrir d'un linge humide
Ne pas surchauffer la pièce où se trouve l'enfant ( 18 , 19° maximum)

 

COMPLICATIONS

 

Se sont celles de l'hyperthermie : déshydratation
convulsions

 

 

 

 

 

B] LA RUBEOLE

 

 

DEFINITION

 

Maladie infantile d'origine virale.

C'est une maladie qui doit être systématiquement vérifiée chez la jeune femme, notamment au moment de la grossesse, car elle occasionne chez le foetus des malformations importantes ( surdités, cécités et malformations psycho-motrices )

 

MODE DE TRANSMISSION

 

Transmission par contact direct

 

PERIODE D'INCUBATION

 

Environ 15 jours

 

SIGNES CLINIQUES

 

1) PERIODE D'INVASION : hyperthermie à 38° pendant 1 à 2 jours, rhinopharyngite, Adénopathie au niveau du cou assez douloureuse
2) PERIODE D'ETAT : éruption cutanée à type de macules rouges sur tout le corps, fièvre modérée
3) EVOLUTION : disparition des macules en 4 à 5 jours

 

TRAITEMENT

 

Traitement de l'hyperthermie par paracétamol
Traitement de la rhino avec des lavages de nez répétés (DRP = désinfection rhino - pharyngée, cf fiche technique de ce soin)
Traitement préventif chez la femme enceinte n'ayant jamais été en contact avec le virus : VACCIN ( rudivaxÒ)
Vaccination de tous les enfants vivant en collectivité ou chez une assistante maternelle à 12 mois ou au moment de l'entrée à l'école maternelle pour les enfants dont le mode de garde avant 3 ans est essentiellement parental.

 

 

 

C] ROUGEOLE

 

 

DEFINITION

 

Maladie d'origine virale.
Elle occasionne un fort taux de mortalité dans les pays sous développés, ceci par manque de traitements et de vaccins.

 

MODE DE TRANSMISSION

 

transmission par contact direct

 

PERIODE D'INCUBATION

 

Environ 10 jours

 

SIGNES CLINIQUES

 

1) PERIODE D'INVASION : Hyperthermie à 39° pendant 3 à 4 jours, Yeux larmoyants, Points blancs à l'intérieur des joues, Rhinopharyngite, Troubles digestifs à type de diarrhées
2) PERIODE D'ETAT : Eruption cutanée à type de macules rouges évoluant comme suit : face - tronc - membres, visage oedématié, Yeux larmoyants, Fièvre modérée
3) EVOLUTION : Favorable en 5 jours environ

 

COMPLICATIONS

 

Elles sont neurologiques surtout à type de méningites et de convulsions

 

TRAITEMENT

 

Comme toutes maladies virales , il est symptomatique ( paracétamol )
Il est cependant essentiellement préventif avec la vaccination.

 

 

 

 

 

D] SCARLATINE

 

 

 

 

DEFINITION

 

Maladie bactérienne à streptocoques.

 

MODE DE TRANSMISSION

 

Transmission par contact direct

 

 

PERIODE D'INCUBATION

 

Environ 3 à 4 jours

 

SIGNES CLINIQUES

 

1) PERIODE D'INVASION : Début brutal avec hyperthermie à 39°, Angine rouge, Vomissements
2) PERIODE D'ETAT : éruption cutanée sous forme de plaques rouges rugueuses sans intervalles de peau saine. Cette éruption commence d'abord par le cou , les membres et le corps. Hyperthermie. Angine rouge , avec la langue blanche puis rouge et râpeuse ( langue framboisée, car elle ressemble à un framboise)
3) EVOLUTION : Desquamation de la peau vers le 15 ème jour

 

COMPLICATIONS

 

Rénales : insuffisance,albuminurie
Articulaires : rhumatismes, rhum de hanche

 

TRAITEMENT

 

Antibiothérapie pour l'enfant et tout l'entourage
Maladie à déclaration obligatoire lorsque l'enfant vit en collectivité ou est scolarisé;
Antipyrétique
Anti-inflammatoire
Repos strict au lit
Surveillance de l'albumine dans les urines

 

 

 

 

 

 

 

 

E] VARICELLE

 

 

 

 

DEFINITION

 

Maladie d'origine virale

 

MODE DE TRANSMISSION

 

Transmission par contact direct

 

PERIODE D'INCUBATION

 

Environ 15 jours

 

SIGNES CLINIQUES

 

1) PERIODE D'INVASION : Silencieuse
2) PERIODE D'ETAT : Eruption cutanée évoluant par poussées successives et caractérisées par trois phases : MACULES, VESICULES, CROUTES. Prurit important. Fièvre légère
3) EVOLUTION : Favorable en 10 jours environ

 

COMPLICATIONS

 

Les complications sont rares, elles restent essentiellement liées aux lésions de grattages qui laissent des cicatrices indélébiles
Surinfection par grattages et les vésicules deviennent alors de pustules.

 

TRAITEMENT

 

Antipyrétiques
Antiprurigineux
Antiseptiques cutanés locaux

Un vaccin va bientôt être disponible, la vaccination ne sera pas encore systématique comme le ROR, mais elle sera disponible pour les enfants à risques ( immunodéprimés, ayant une autre pathologie ....) , le personnel soignant n'ayant jamais eu de contact avec cette maladie et toute les personnes travaillant auprès des enfants.

 

 

 

 

III LES MALADIES NON ERUPTIVES

 

 

 

A] LES OREILLONS

 

 

DEFINITION

 

Maladie d'origine virale se caractérisant par un gonflement douloureux derrière les oreilles.
C'est une maladie à déclaration obligatoire, ceci afin de prévenir les jeunes hommes n'ayant jamais contracté la maladie ou n'ayant jamais été vaccinés, pour une éventuelle vaccination.

 

MODE DE TRANSMISSION

 

 

La transmission se fait par contact direct avec un sujet infecté

 

 

PERIODE D'INCUBATION

 

 

Elle est de 21 jours

 

 

SIGNES CLINIQUES

 

 

1 PERIODE D'INVASION : elle dure 1 à 2 jours et se manifeste par une fièvre à 38, 39° et des maux de tête.
2 PERIODE D'ETAT : gonflements douloureux derrière les oreilles ( le gonflement peut apparaître en deux temps , c'est à dire une oreille puis l'autre).Gorge rouge. Douleur à la mastication
3 EVOLUTION : favorable en une dizaine de jours dans la majorité des cas

 

 

COMPLICATIONS

 

Méningite
Otite
Atteinte testiculaire pouvant entraîner une stérilité ( uniquement après la puberté)
Rarement pancréatite ( 3% de cas).

 

 

TRAITEMENTS

 

 

Antipyrétique
Antalgique
Alimentation semi - liquide
Repos au lit

Il reste essentiellement préventif avec la vaccination obligatoire à partir d'un an pour tous les enfants en mode de garde collectif et à partir de 3 ans pour les enfants entrant en maternelle et qui étaient gardés par un parent.

 

 

 

 

 

B] LA COQUELUCHE

 

 

 

DEFINITION

 

 

Maladie bactérienne due au bacille de " Bourdet Gengou"

 

 

MODE DE TRANSMISSION

 

 

Par contact direct, c'est la seule maladie infectieuse que se rencontre le plus souvent chez le nourrisson, d'ou une surveillance accrue de ses jeunes sujet.

 

 

PERIODE D'INCUBATION

 

 

Elle est d'environ 7 jours

 

 

SIGNES CLINIQUES

 

 

1 PERIODE INVASIVE : pendant 7 à 15 jours présence d'une toux sèche surtout nocturne, période totalement apyrétique
2 PERIODE D'ETAT : Quintes de toux caractéristiques ( 5 secousses expiratoires suivies d'une longue inspiration sifflante appelée " chant du coq", apnées ou vomissements en fin de quintes, Cyanose.
3 EVOLUTION : elle évolue généralement favorablement en 1 mois, mais le nombre de quintes et l'intensité de celles ci marquent le critère de gravité de la maladie, on peut être amené à hospitaliser l'enfant pour détresse respiratoire et /ou asthénie importantes.

 

 

COMPLICATIONS

 

 

Fausses routes
Détresse respiratoire
Convulsions
Dénutrition à cause des vomissements, de la difficulté à respirer et de l'asthénie
Déshydratation

 

 

TRAITEMENT

 

 

Antibiothérapie
Antitussifs
Sédatifs
humidification de l'air ambiant
Repas légers et fractionnés ( 4 à 5 par jour avec de petites quantités)
Position demi - assise
Pour un bébé de moins de 6 mois hospitalisation en soins intensifs

La prévention par une méthode vaccinale reste le meilleurs des traitements surtout chez le nourrisson, car la coqueluche est pour lui une atteinte très grave elle représente un haut risque de mortalité dans les pays sous - développés.

 

 

 

 

 

C] LA PRIMO INFECTION TUBERCULEUSE

 

 

 

DEFINITION

 

 

Maladie bactérienne due au bacille de Koch ( BK); C'est une maladie à déclaration obligatoire, elle nécessite l'isolement total de la personne infectée.

 

 

MODE DE TRANSMISSION

 

 

Par contact direct et plus particulièrement dans les postillons.

 

 

PERIODE D'INCUBATION

 

 

Maladie souvent sans symptômes apparents, c'est pourquoi il est difficile d'évaluer une période d'incubation

 

 

SIGNES CLINIQUES

 

 

1 PERIODE INVASIVE : muette
2 PERIODE D'ETAT : Asthénie. Fièvre modérée. Trouble du comportement. Ganglions. Parfois nodules sous la peau et rougeurs cutanées. Dans les cas les plus graves, manifestations pulmonaires avec opacité sur les clichés radiologiques.
3 EVOLUTION : en général très longue mais plutôt favorable ( environ 9 mois ) et la guérison est déterminée par la disparition complète des signes cliniques.

 

 

COMPLICATIONS

 

 

Atteinte pulmonaire
Méningite
Généralisation de l'infection conduisant à une septicémie de très mauvais pronostic et ceci est d'autant plus vrai que l'enfant est jeune.

 

 

TRAITEMENT

 

Antibiothérapie pendant une période de 9 mois avec de la rifampicine ( RifadineÒ, RimactanÒ ) attention ces antibiotiques colorent les urines en rouge - brun et/ou du Rimifon ( isoniazide ) et /ou Ethambutol ( DexambutolÒ, myambutol Ò).

La encore , la meilleurs des solutions reste la prévention par la vaccination avec le BCG ( bacille de Calmette - Guerin ), attention cette vaccination nécessite des contrôles réguliers par tests tuberculiniques ( timbres ou intra - dermo réaction ).


 

 

 

 

 

 

 

FICHES TECHNIQUES

 

 

I LA DESINFECTION RHINOPHARYNGEE

 

 

MATERIEL NECESSAIRE

 

 

Sérum physiologique
Mouche bébé
Compresses non stériles

 

TECHNIQUE

 

 

Coucher le bébé sur un coté, lui maintenir la tête sur le coté puis instiller le sérum physiologique dans la narine opposée jusqu'à ce que le sérum ressorte par l'autre narine. Renouveler l'opération de l'autre coté.
Essuyer le nez de l'enfant avec les compresses et éventuellement aspirer avec le mouche bébé le serum physiologique résiduel.

Cette opération est très impressionnante et éprouvante pour les soignants et les parents car l'enfant cri et pleure beaucoup, il est très fatigué ensuite mais peut à nouveau respirer correctement, c'est pourquoi il faut renouveler l'opération aussi souvent que nécessaire.

 

 

 

 

 

 

 

II L'INTRA DERMO REACTION

 

 

MATERIEL NECESSAIRE

 

Aiguille intra dermo
seruingue de 1 ml
désinfectant
compresses non stérile
Plateau + haricot

 

TECHNIQUE

 

l'injection se fait sur l'avant bras ( face interne du bras )
Désinfection du point d'injection
introduire l'aiguille juste sous le derme ( on doit voir l'aiguille en transparence )
injection de la tuberculine ( provoque une réaction inflammatoire ), il doit alors apparaître une petite cloque ou se trouve la tuberculine.
Entourer d'un cercle de stylo l'endroit de l'injection pour pouvoir faire une meilleurs lecture ensuite.
La lecture du test se fait 3 jour après l'injection, par le médecin, elle se fait par le toucher et par la vue
On doit retrouver pour considérer le test positif , une rougeur locale et une papule de 2mm minimum , au delà de 8 mm il est recommandé de faire pratiquer une radio pulmonaire afin de vérifier que la réaction est bien due au vaccin et non à une primo infection.
Si résultat négatif on refait la vaccination et on renouvelle le contrôle de celui - ci ( on peut refaire le vaccin environ 3 fois en cas de résultats négatif ) .
Noter les résultats dans le carnet de santé

 

AUTRES TECHENIQUES DE TEST TUBERCULINIQUES

 

 

1 La cuti réaction elle se pratique à l'aide d'un vaccinostyle très peu utilisée.

2 Le mono test c'est un petit support en plastique se terminant par des petites pointes imprégnées de tuberculine et qui s'applique en appuyant fort sur l'avant bras, la lecture se fait comme pour l'intra dermo.

3 Le timbre il se présente sous trois formes :
L'unitimbre.Le patch test à imprégner de tuberculine au dernier moment
Le néo timbre. La lecture se fait au bout de 48 heures et doit présentée les mêmes caractéristiques que l'intra dermo

7 votes. Moyenne 3.57 sur 5.

Commentaires (44)

1. AmennyLet (site web) 24/12/2012

xJsw sUwg Fulj uDUzw pjlb spJag oRrk kBJuv dqxfi ulmkr cuxlr dWsh l8Nn6 esAbz pEej moncler pas cher Xsbt tqag Klpv moYzF oWgb http://www.giubbottisitaliaonline.info dkZnF bLnn dDXex hKgv Rgcq fhhb w9Zi8

2. Inineeshoulse (site web) 17/12/2012

ult igw
piumini moncler onx
scarpe hogan dvz jkp http://www.airservicepadova.it/paizaro.asp

3. assusaCet (site web) 07/11/2012

iquvd qlsvl <a href="http://frairjodannensoldes.blogspot.com/#1793">air jordan soldes</a> bjauj jyqhyx infectieuses infantiles - KADER iuodfxy <a href="http://frpoloralphlaurenensoldes.blogspot.com/">http://frpoloralphlaurenensoldes.blogspot.com/</a> lmzitxv mkrgo

4. RopSnoneeveld (site web) 07/11/2012

ynfpt hbryo uzdrg <a href="http://www.frzasacvuittonpascher.info/">sac louis vuitton</a> hvxdue infectieuses infantiles - KADER mjftrlp <a href="http://www.fricchaussuresjordnnpascher.info/">http://www.fricchaussuresjordnnpascher.info/</a> kvoeolr zdlji

5. PousaMupshous (site web) 07/11/2012

infectieuses infantiles - KADER tajbrl qhngxau ydimqy <a href="http://www.frmdoudounesmagasinn.info/#9477">doudoune moncler</a> ekbtlqg wupkvluo <a href="http://www.itzpiuminimoncleroutlet.info/">http://www.itzpiuminimoncleroutlet.info/</a> sefjgar bxpxx

6. FarmEveme (site web) 06/11/2012

auwjfu fhcuny <a href="http://www.jpzairjodannshoesonlines.info/">ナイキエアジョーダン激安通販</a> wjochriz <a href="http://www.jpzmonclairjacketsonlines.info/">モンクレールジャケット</a> uwqaulo cvtoemx fphoq infectieuses infantiles - KADER liqcezm

7. pralkeria (site web) 06/11/2012

infectieuses infantiles - KADER iwrvhi gkxilny qdloow <a href="http://www.fricchaussuresjordnnpascher.info/">air jordan</a> klvgv cqtkqbeh <a href="http://www.frczmonclairsmagasinn.info/">moncler</a> rjmecfu orokn

8. MottPoelL (site web) 05/11/2012

<a href=http://www.ittpiuminosmcleroutlet.com>www.ittpiuminosmcleroutlet.com </a> Many possible causes of anorgasmia have been proposed, but none is conclusive, or nearly all, are insufficient to explain the problem as a whole. The proposed explanations on the causes of anorgasmia include lack of sexual education, strong religious education, lack of strength in the pubococcygeus muscle of women, past sexual abuse, impotence or premature problem in the partner, and high levels of anxiety associated with relation.

9. MottPoelL (site web) 05/11/2012

<a href=http://www.ittpiuminosmcleroutlet.com>piumini moncler </a> Random Pick For children, an eye exam before the age of six is always the best. Most of the school screenings are very good but there are times that some subtle problems are present that can become much larger issues in the event that they are missed.

11. MottPoelL (site web) 05/11/2012

<a href=http://www.ittpiuminosmcleroutlet.com>piumini moncler </a> Anemarrhena Asphodeloides herb may offer therapeutic properties for such sexual fitness relates as urinary tract transmissions, genital herpes and sterile ness.

12. MottPoelL (site web) 05/11/2012

<a href=http://www.ittpiuminosmcleroutlet.com>moncler </a> Natural treatment for erectile dysfunctions:

13. doudoune moncler (site web) 25/10/2012

zhitz <a href=http://www.acheterdoudounnesenligne.com>moncler </a>

14. moncler pas cher (site web) 25/10/2012

ymtda <a href=http://www.acheterdoudounnesenligne.com>doudoune moncler </a>

15. Pexoretty (site web) 23/10/2012

tuofg <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>christian louboutin pas cher</a> ealle <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>sac louis vuitton</a> ukhrrf http://frdeabercromfitchmagasinn.info lcke

16. Pexoretty (site web) 22/10/2012

rluin <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie france</a> xnskj <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>louboutin pas cher</a> hrwdf http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info rddw

17. Pexoretty (site web) 22/10/2012

hfqln <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>sac louis vuitton</a> oelqrp <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>louboutin pas cher</a> mthny http://frdeabercromfitchmagasinn.info swxf

18. Pexoretty (site web) 22/10/2012

dtapv <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie pas cher</a> kcqgt <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>louis vuitton sac</a> ouuknl http://frdesacvuittonnmagasinn.info gvmu

19. Pexoretty (site web) 21/10/2012

gqnrh <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>louboutin pas cher</a> efxpa <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>louis vuitton pas cher</a> nuidkt http://frdeabercromfitchmagasinn.info ijoh

20. Pexoretty (site web) 21/10/2012

mgmbj <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>louis vuitton pas cher</a> royykh <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>chaussures louboutin</a> tinwg http://frdeabercromfitchmagasinn.info rbad

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site