Isolement du patient

Isolement du patient

 

OBJECTIFS

Protéger le patient des germes ou virus environnants (cf. encadre).

Eviter qu’un patient contagieux.

Patient très affaibli (déficit immunitaire. brûlures).

Patient a risque (prothèse de hanche etc.).

 

Mesures d’isolement

Il peut exister des variantes selon le clin (Comite De Lutte Contre Les Infections Nosocomiales).

1 chambre individuelle.

Masque sur blouse sur chaussures. Bonnets lunettes. Gants sont utilisés des l’entrée dans la chambre. Le matériel de protection est laisse dans la chambre prés de la porte ou dans le sas.

L’aide soignant (e) rappelle les règles d’hygiène aux visiteurs.

L’aide soignant (e) veille à l’approvisionnement de la chambre en matériel à  usage unique. Et au besoins de ka vie quotidienne : savon, essuie-main papier, papier hygiénique… et surtout les sacs poubelles divers :

     Le linge est évacue de la chambre sous double emballage avec mention spéciale “à décontaminer“.

     La vaisselle reste dans la chambre .elle est nettoyée et désinfectée sur place. à l’eau de javel. Elle sera décontamine et envoyée  propre sous double emballage au service de stérilisation centrale en fin de séjour

    Les déchets. Sont évacués de la chambre sous double emballage avec la mention spéciale “à incinérer“.

    Les liquides sont décontaminés et jetés dans les WC.

    Le matériel d’entretien de la chambre est  à usage unique.

     Blais et seaux restent dans la chambre et seront décontaminés en fin de séjour.

 

Relationnel

C’est une situation difficile pour le patient. Il faut écouter ses angoisses, ses difficultés, lui expliquer les raisons des mesures  de prévention tout en respectant le secret professionnel.

Informer et éduquer les visiteurs.

 

IMPORTANT

     Ne pas rentrer les dossiers médicaux, feuilles de température dans la chambre.

     Si la sur blouse est en tissu, la laisser dans la chambre, accrochée de la façon suivante :

Chez un patient contagieux : envers contres envers pour que le personnel ne soit pas contaminé (figure A).

Chez un patient immunodéprimé : endroit contre endroit pour ne pas que le personnel contamine le patient (figure b).

La durée d’efficacité du masque est au maximum 3heures.

Limiter le nombre de visiteurs.

Organiser  et regrouper les soins.

 

21 votes. Moyenne 2.71 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site