Pansement alcoolisé

Pansement alcoolisé

 

  Objectif. 
  • Pansement médicamenteux à usage d’antalgique.
  • Indications.
  • Douleurs musculaires.
  • Infections locales non collectées.
  • Contre-indications.
  • Ne pas appliquer sur un eczéma ou sur une dermatose allergique ou sur une plaie ouverte.
 Matériel. 
  • Sur chariot décontaminé et désinfecté :
  • Rassembler dans un plateau :
  • Des pansements américains.
  • Une bande ou 2.
  • Un flacon d’alcool.
  • 1 haricot.
 Actions. 
  • Prévenir le patient.
  • Se laver les mains.
  • Amener le chariot dans la chambre.
  • Allumer la “présence“.
  • Demander si le patient n’a besoin de rien (bassin etc..).
  • Installer le patient confortablement en dégageant la partie du corps à soigner.
  • Imprégner le pansement américain d’alcool.
  • Prévenir le patient de la fraîcheur du pansement avant de le poser sur la partie concernée.
  • Faire tenir le pansement à l’aide d’une ou plusieurs bandes.
  • Réinstaller le patient.
  • Remettre tout le nécessaire à proximité (sonnette, carafe, verre…).
  • Eteindre  la “présence“.
  • Nettoyer le matériel.
  • Se laver les mains.
  Transmissions.        Transmission orale à l’infirmier ‘écrites sur le dossier de soins. 
  • Noter le soin et l’heure.
  • Toute information concernant l’aspect de la peau (couleur, rougeur, douleur, soulagement).

 

58 votes. Moyenne 1.72 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site