Techniques de bio- nettoyage en milieu de soins

Techniques de bio- nettoyage en milieu de soins

OBJECTIFS

 

 Lutter contre les infections nosocomiales.

Respecter le confort et le bien- être du patient.

Préserver les bonnes conditions d’environnement.

 

Balayage humides (tous les jours)

 

Il peut exister des variantes  selon le CLIN (Comite  De Lutte Contre Les Nosocomiales).

a)     matériel :

1 chariots de ménage.

1 balai trapèze articulé

1 gaz  spécial (usage unique) légèrement parfumé.

 

b)    technique :

Se laver les mains.

Fixer une feuille dans les alvéoles du balai trapèze.

Une main soutien le manche. Alors que l’autre main dirige le balai.

Pousser le balai devant soi sans le lever du sol.

Le poignet effectue une légère rotation afin que le trapèze décrive le larges “S“(figure A)

Les poussières se sont agglutinées sur la feuille.

S’aider d’une pelle si besoin.

Faire une boulle de tissu utilisé et la mettre dans  le récipient prévu a cet effet.

 

c)     Entretien :

      Essuyer  le manche du balai avec une solution désinfectante.

      Tromper la semelle  du balai dans une solution désinfectante une fois par semaine.

      Laver, rincer et désinfecter la totalité du balai et de la semelle.

 
Le lavage des soles

a)      matériel :

1 chariot de ménage.

1 lingette.

1 balai “ faubert“ (balai a franges) ou balai trapèze articule  et une gaz spécial (toile non utilisée).

2 seaux de couleurs différentes (c1.c2).

 

b)      technique :

Se laver les mains.

Mettre dans les deux seaux, eau et produit désinfectant.

Tremper la serpillière dans le seau C1.essorer.

Laver le sol.

Rincer la serpillière dans les seaux C2 essorer.

Tremper la serpillière dans les seaux C1…

Les eaux des 2  seaux sont changées entre chaque chambre.

L’eau des cuvettes recevant  les serpillières n’est pas changée systématiquement car le matériel n’a pas été souillé lors du passage d’une chambre à l’autre.

  Le haricot de ménage

Le haricot de ménage n’entre a aucun moment dans la chambre du patient. il reste dans le couloire.

Prendre la quantité de chiffons et de serpillières nécessaire pour faire toutes les chambres (4 chiffons et 1 sérpillére /chambre).Les mettre  dans un seau “ propre“ contenant un désinfectant.

Il peut exister des variantes selon le CLIN (Comite De Lutte Contre Les Infectassions Nosocomiales).

 

 

107 votes. Moyenne 1.66 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site