Vidange de poche à urines stérile

Vidange de poche à urines stérile

  OBJECTIF

        Vider une poche à urines, reliée à une  sonde vésicale, par l’intermédiaire du bouchon de   vidange qui limites les manipulations et les risques d’infections.

 MATERIEL

        Sur chariot désinfecté :

-         1 paire  de gants stériles.

-         Compresse stérile.

-         1 antiseptique type dakin ou alcool iodé (type Betadine).

-         1 bocal pour recueillir les urines.

-         Savon liquide et essuie-mains a usage unique.

-         1 haricot.

  ACTIONS

-         Prévenir le patient.

-         Allumer la “présence“.

-         Se laver les mains.

-         Installer le bocal a terre à cote de la poche à urines.

-         Retenir le bouchon. Le poser sur le chariot.

-         Se laver les mains.

-         Mettre des gants à usage unique non stériles.

-         Ouvrir un ou deux paquets de compresses posées en tas.

-         Prendre la compresse imbibée d’antiseptique.

-         Nettoyer le bouchon du collecteur sans y toucher.

-         Jeter les compresses.

-         Prendre le restant des compresses.

-         Ouvrir le bouchon de vidange avec les compresses sans le toucher.

-         Vider le contenu de la poche sans toucher les bords (figure A).

-         Refermer le bouchon de vidange.

-         Raccrocher la poche si elle n’est plus sur son support.

-         Ranger le bocal au frais tout en ayant remis son bouchon.

-         Retirer les gants et les mettre dans le haricot. Se laver les mains.

-         Réinstaller sonnette, lecture, carafe, verre…

-         Etendre  la “présence“.

-         Se laver les mains.

 TRANSMISSIONS 

 Transmissions orales à l’infirmier (ère) et écrites sur le dossier de soins.

-         Si les urines sont épaisses.

-         Si le patient a des douleurs abdominales.

-         S’il a une agitation injustifiée.

-         Qualité et aspect des urines.

-         Fuites au niveau du robinet

-         Lucidité  du patient.

 IMPORTANT

             

-         Ne jamais toucher à la sonde vésicale ni ç son raccord au collecteur.

-         La toilette génitale est de la compétence infermierer lorsqu’il y a une sonde.

-         Le sac collecteur doit toujours se trouver bas que le niveau de la vessie,jamais dans le lit.

-         Veiller a ce que les tubulures ne soient ni coudées. ni écrasées par le patient ou un quelconque objet.

   

29 votes. Moyenne 2.34 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site